Accueil>L'agglo>Les communes membres

Les communes membres

Allan
Ancône
Bonlieu-sur-Roubion
Charols
Châteauneuf-du-Rhône
Cléon d'Andran
Condillac
Espeluche
La Bâtie-Rolland
La Coucourde
La Laupie
La Touche
Les Tourrettes
Manas
Marsanne
Montboucher-sur-Jabron
Montélimar
Portes-en-Valdaine
Puygiron
Roynac
Rochefort-en-Valdaine
Saint-Gervais-sur-Roubion
Saint-Marcel-lès-Sauzets
Saulce-sur-Rhône
Sauzet
SAVASSE



Allan

allan.jpg

Construit vers le milieu du 19ème siècle, le village actuel est situé à 7 km environ au Sud-Est de Montélimar. Le territoire de la Commune se partage entre une plaine, à l'Ouest, où l'activité agricole s'est maintenue : viticulture (AOC Tricastin) – arboriculture – semences, et des collines boisées à l'Est, espaces naturels desservis par de nombreux chemins propices aux activités de loisirs. Le "Centre Village", récemment agrandi et rénové, dispose de nombreux services et de commerces de proximité. L'activité associative est intense, et participe au maintien d'une vie sociale et économique de qualité.

Outre l'hôtellerie et la restauration traditionnelle, la commune compte des chambres et tables d'hôtes. On y trouve également des artisans, des caves vinicoles privées, des ateliers d'art, des centres équestres. Perché sur sa colline, le vieux village, site inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques, offre une vue panoramique sur la Vallée du Rhône. La Chapelle de Barbara, autre site classé monument historique, est aussi à découvrir.

  • population : 1648 habitants
  • superficie : 2881 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Le Village
26780 Allan
Téléphone : 04 75 46 60 62
Courriel : accueil@mairie-allan.fr

 

Ancône

Ancône, situé à 3 km de Montélimar est un charmant petit village. En 1999, 947 habitants étaient recensés sur la commune, une belle évolution car en 1982, on en comptait 771.
Cette évolution est due à la construction de nombreuses cités autour du vieux village.
Ancône c'est deux écoles, 4 commerces, un bar, un salon de coiffure, un bureau de tabac et une boulangerie épicerie. C'est aussi onze entreprises très performantes et treize associations actives, une agence postale communale, une mairie, une bibliothèque et une grande salle des fêtes.
Ancône, c'est la campagne à cinq minutes du centre de Montélimar, les avantages de la vie citadine sans en avoir les nuisances.

  • population : 1082 habitants
  • superficie : 159 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
40 Grande Rue
26200 Ancône

Téléphone : 04 75 92 59 90
Courriel :mairie.ancone@wanadoo.fr
Accéder au site internet

 

Bonlieu sur Roubion

Le village de Bonlieu est né autour de son monastère, toujours en activité, dont la basilique s'inscrit dans le courant du roman provençal.
Des norbertines et, plus récemment, des prémontrés, occupent ce qui était au Moyen-Age une abbaye cistercienne de femmes fondée en 1171 sur des terres données par la comtesse de Marsanne.
Depuis quelques années, la paroisse Sainte Anne regroupe 38 communes des alentours en 6 communautés chrétiennes.
Grâce au Roubion, le monastère a longtemps fait tourner un moulin dont l'exploitation n'a cessé que dans les années 1960. On y produisait de l'huile de noix et des farines.
Captée à Saint-Gervais, l'eau était acheminée par un canal qui passait sous le lit de la rivière en siphon. Le précieux liquide alimentait aussi le lavoir du couvent et permettait d'irriguer le jardin des religieuses.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
45, place de la Mairie
26160 Bonlieu-sur-Roubion
Tél : 04 75 53 92 08
Courriel : bonlieu.mairie@numeo.fr

 

Charols

Charols est un passage obligé. En quittant la plaine par l'Est il faut franchir son pont stratégique sur le Roubion. Le village est sans doute né de cette proximité, s'installant d'abord sur une motte castrale au sud, puis autour d'un prieuré, Saint-Jean-Baptiste, construit vers le VIIIe siècle.
La tradition locale et les textes rapportent que bien des grands de ce monde vous auront précédé sur cet ouvrage : l'empereur Frédéric Barberousse, François Ier, Louis XIII ou la Marquise de Sévigné en route pour Grignan.
Voulant franchir à gué le torrent gonflé par une crue soudaine, un héritier du trône de France n'a dû la vie sauve qu'à l'intervention d'un paysan de Charols : c'était le Dauphin, futur Louis XI, en route pour son château de Sauzet.
En souvenir de l'aventure et pour invoquer la protection des dauphins, lors du sacre de son fils Charles VIII, en 1484, fut placée en clé de voûte d'un nouveau pont une pierre gravée portant cette date. Elle est désormais dans la salle du conseil muncipal (photo).
Vu de l'antique motte castrale, le vieux Charols aligne ses façades comme un décor de théâtre. La scène est un Champ de Mars où, souvent, se déroule le psychodrame de la pétanque. 

Informations pratiques

Hôtel de Ville
5, place Carrovolis
26450 Charols
Téléphone : 04 75 90 15 77
Courriel : mairie.charols@wanadoo.fr

 

Châteauneuf-du-Rhône

chateauneuf.jpg

Châteauneuf du Rhône est la seconde commune de la Sésame en terme de population.
Adossée à la montagne formant l'entrée nord du détroit de Donzère, elle garde un coeur médiéval tout en modernisant ses infrastructures grâce à son dynamisme.
Située au carrefour des grandes voies de circulation et de développement, elle est marquée par la présence de la centrale hydroélectrique et de nombreuses entreprises qui se sont implantées sur son sol, dont une zone d'activités qui ne cesse de grandir et qui est créatrice d'emplois.
Son territoire conserve néanmoins la richesse de sa diversité.
Ainsi le village cotoie la montagne et la plaine, avec ses activités agricoles, le Rhône, malgré ses caprices, y apporte aussi ses espaces naturels sensibles et son paysage porteur de tourisme.
Bien que liée au propre développement de Montélimar, Châteauneuf du Rhône a su conserver, avec la richesse de sa diversité, la valeur de ses traditions tout en maîtrisant son inéluctable marche vers l'avenir.

  • population : 2333 habitants
  • superficie : 2587 hectares

Informations pratiques


Hôtel de Ville
place Grangette
26780 Châteauneuf du Rhône

Téléphone : 04 75 90 69 40
Courriel : chateauneufdurhone@wanadoo.fr
Accéder au site internet

 

Cléon d'Andran

Pour bien le comprendre, il faut voir Cléon d'Andran de haut. Le village a poussé en cercles concentriques. Au coeur, près de l'église, dont le clocher pointu forme un point de repère immanquable dans la plaine, se trouvent les plus anciennes maisons.
Le deuxième cercle, maintenant matérialisé par une rue étroite, était jadis un petit canal.
Au début du XIXe siècle, la couronne extérieure se doublait encore d'un rempart devenu boulevard circulaire. Les maisons de ce dernier cercle avaient toutes un jardinet rayonnant vers la plaine mais, au fil du temps, d'autres constructions sont venues pendre leur place.
Pour goûter les vieilles pierres de Cléon, il faut s'y promener en colimaçon. Si vous entrez dans l'église, généralement ouverte dans la journée, ne manquez pas à droite dans la nef deux pierres sculptées de réemploi, enchâssées dans le mur.
Une association locale, Les Amis du Patrimoine, s'attache à préserver et à valoriser ces témoignages du passé.
Par sa position centrale à la croisée de six routes principales dans la plaine, Cléon est un point de passage obligé et regroupe de ce fait de nombreux commerces et services.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
495, boulevard de Provence
26450 Cléon-d'Andran
Téléphone : 04 75 90 12 73
Courriel : mairie.cleon.andran@wanadoo.fr

Accéder au site de la commune

 

Condillac

Condillac se cache aux regards entre les collines boisées qui bordent la Leyne.
Au hasard de leurs promenades, les amateurs de nature croiseront peut-être quelques chevreuils, à moins qu'ils ne débouchent sur un point de vue leur faisant découvrir le château.
C'est un ensemble imposant du XVe siècle faisant suite à un premier édifice du Xe. Avec le village fortifié qui l'entoure le site est privé et ne se visite pas. Seule l'église est communale et donc accessible au public.
Condillac était jadis réputé pour son eau minérale gazeuse dont la source a été découverte en 1845 dans le lit de la Leyne. A son heure de gloire, elle se commercialisait sous le vocable de Reine des eaux de table. Après bien des vicissitudes, l'exploitation a pris fin en 1978.
Une randonnée, celle de la Givaude, part de la mairie et vous conduira en haut d'une colline d'où l'on découvre la vallée du Rhône et les montagnes de l'Ardèche.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
1, place de Leyne
26740 Condillac
Téléphone : 04 75 90 07 00
Courriel : mairie.condillac@orange.fr

 

Espeluche

espeluche.jpg

Espeluche est située à 8 km au sud-est de Montélimar. Rattachée au canton de Montélimar 2, elle fait partie des communes les plus au sud du département, en Drôme Provençale. Le climat y est très agréable puisqu'il s'apparente au climat méditerranéen. Malgré l'incontournable "Mistral" qui rend certaines journées complètement "ébouriffantes", les hivers y sont rarement rudes et les étés y apportent chaque année leur lot de records de chaleur.
Lors du dernier recensement complémentaire de 2002, la population d'Espeluche a atteint les 1 058 habitants. Les espeluchois et les promeneurs peuvent y profiter aussi bien de la nature environnante et des nombreux chemins de promenade balisés, que des différents commerces et services (boulangerie, supérette, bar-restaurant, coiffeuse, gîtes et chambres d'hôtes).

  • population :1103 habitants
  • superficie : 1133 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
quart Guillaumière
26780 Espeluche

Téléphone : 04 75 46 60 36
Courriel : contact@espeluche.com

Accès au site internet

 

La Bâtie-Rolland

labatie.jpg

La commune de La Bâtie Rolland s'allonge le long de la RD 540 qui conduit de Montélimar à Dieulefit. Elle est limitée au nord et au sud par deux
magnifiques rivières : le Vermenon et le Jabron. Le Chatelas domine le village et offre un magnifique point de vue à 360° sur les monts d'Ardèche, la plaine de Marsanne et les massifs du Vercors. La chapelle St Roch est perchée au sommet du Chatelas alors que la chapelle St Andéol, très appréciée pour son style roman , veille sur le cimetière communal.
La vie économique s'articule autour d' entreprises artisanales ou agricoles et de quatre PME : l'une dans le BTP, la seconde dans la production de moules plastiques, la troisième dans la location d'engins de chantier et la quatrième est une coopérative agricole dont le savoir-faire en matière de sélection et de production de semences est de portée nationale. Enfin, la commune s'enorgueillit de l'activité de ses 21 associations qui couvrent de nombreux domaines : sport, personnes âgées, culture, animation, etc...

  • population : 965 habitants
  • superficie : 833 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
place Abbé Magnet
26160 La Bâtie Rolland
Téléphone : 04 75 53 80 44

Courriel : mairie.lbr@wanadoo.fr

Accéder au site de la commune

 

La Coucourde

lacoucourde.jpg

La commune s'étire sur une longueur de 4 km, le long de la RN7 à 10 km au Nord de Montélimar.
De tradition routière et batelière, elle tire son nom d'une ancienne auberge de routiers et de mariniers à l'enseigne de "la courge d'or", en provençal "coucourde", ce qui en fait le premier village dont le nom ait une résonnance vraiment méridionale sur la route du soleil.
En fait la commune de La Coucourde est constituée d'une série de petits hameaux, qui outre le chef lieu, portent les noms charmants de Chainas, Derbières, Lapra, Lachamp, Les Roches.

Rhôdanienne par situation et par vocation, elle possède de magnifiques promenades au bord de l'eau, propice à la pêche.
La commune dispose d'un bureau de poste, d'une boulangerie, d'un bureau de tabac, d'un hôtel, d'un camping, de 3 bars restaurants, d'un garage automobile avec station essence, de 6 magasins d'antiquités et d'une superette.
Sur la route de vos vacances méridionales, faites halte à LA COUCOURDE.

  • population : 974 habitants
  • superficie : 1115 hectares
  • altitude : 78 m

Informations pratiques

Hôtel de Ville
8 rue Royale
26740 La Coucourde
Téléphone : 04 75 90 23 23
Courriel : contact@lacoucourde-mairie.com

Accéder au site internet

 

La Laupie

Perché sur une hauteur stratégique au milieu de la plaine, le vieux village de La Laupie, progressivement abandonné au début du XXe siècle, reçut le coup de grâce pendant la bataille de Montélimar (fin août 1944) avec un déluge de 650 obus tirés par les armées allemande et américaine.
De cet amas de ruines, de nouveaux propriétaires ont fait renaître les maisons une à une à partir des années 1962-1963. Eparpillées au sol, les pierres, les détails d'architecture -linteau, meneau ou oeil-de-boeuf- ont progressivement retrouvé leur place dans les façades. Un grand souci d'authenticité a présidé à la restauration, lui donnant un caractère particulièrement homogène.
Le château, héritier d'un premier édifice construit vers l'an 1000 et maintes fois remanié au cours des siècles, est de nouveau couronné du jardin suspendu qui fait son originalité.
Pour déguster cet ensemble architectural, mieux vaut parcourir les ruelles à pied. On pourra se garer sur une aire de stationnement près du cimetière.
Le visiteur ne manquera pas au retour de s'arrêter pour admirer la chapelle Saint-Michel dressée sur un promontoire. Plusieurs fois remanié, l'édifice a pris naissance en même temps que le vieux village. Il comporte à l'intérieur des éléments du XIIe siècle.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Place de la Libération
26740 La Laupie
Téléphone : 04 75 91 80 20
Courriel : mairie.la-laupie@wanadoo.fr

Accéder au site de la commune

 

La Touche

latouche.jpg

La partie la plus ancienne du village remonte au XIIème siècle au temps où le pays s'appelait TOSCHIA (dérivé du mot bois), vous offre la fraîcheur de son lavoir très courtisé par les promeneurs et cyclos, ainsi que de belles randonnées dans un patrimoine forestier déjà bien provençal de 500 ha.

Si vous entendez l'angélus, c'est la cloche de l'église St Jean Baptiste qui rythme le temps qui passe et vous rappelle la sagesse des anciens qui disaient "lou tem passo, passo lou ben". Blottie au milieu du cimetière, Notre Dame de Maltaize est un lieu de pélerinage (chaque année, le 8 septembre, pour la fête de la nativité de la Vierge).
Fondée au XIIIème siècle, ruinée en 1581, elle fut reconstruite par Louis de Lattier, officier de marine, propriétaire des lieux, à la suite d'un voeu fait à la Vierge au point de lui devoir son salut et celui de son équipage, alors qu'il était malmené dans une tempête au large de l'île de Malte.
On a longtemps vu dans cette chapelle où il est enterré les débris de son uniforme et de son épée.

  • population : 221 habitants
  • superficie : 815 hectares
  • altitude : 253 m

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Le Village
26160 La Touche
Téléphone : 04 75 53 90 10
Courriel : mairie.la.touche@wanadoo.fr

Le site internet de la commune

 

Les Tourrettes

tourrettes.jpg

C'est avant tout par sa sortie d'autoroute A7 "Montélimar Nord" que la Commune des Tourrettes est connue.
Aux portes de Provence, son pôle hôtelier est une halte habituelle sur la route des vacances. Elle est l'entrée Nord de l'agglomération de Montélimar, de la plaine de Marsanne et du pays de Dieulefit.

Mais c'est aussi un village de 850 âmes, plein de vie avec une école, des commerces (superette, Station service, garage automobile) , très actif de par sa zone artisanale et très accueillant.

  • population : 962 habitants
  • superficie : 704 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
place de la Mairie
26740 Les Tourrettes
Téléphone : 04 75 90 06 27
Courriel : mairie.les.tourettes@wanadoo.fr

Accéder au site internet

 

Manas

Petit village jadis entouré de rempart, Manas est le village le plus à l’est du Pays de Marsanne. Enroulé autour de son château du XVIeme siècle, reconnaissable à sa tourelle coiffée d’une girouette, le village est un dédale de ruelles et de venelles secrètes qui montent vers le haut du village.
Au coeur du village, trône l’église Sainte Marie Madeleine, bâtie au Xeme siècle et ayant appartenu au XVeme à l’Ordre militaire et hospitalier de St Jean de Jérusalem, plus connu sous le nom de l’ordre de Malte. Entièrement restaurée en 2007, elle offre à ses visiteurs une halte sous son choeur bleu et ses dorures représentant l’oeil de Dieu et la Colombe.
Passage obligé des amoureux de la nature, Manas est également village botanique et se découvre de préférence au printemps. Plus de 150 variétés à travers le village illustrent son thème « arbustes rares et méconnus ». De l’agneau chaste au jujubier, laissez vous aller à une flânerie exotique ! Et si le coeur vous en dit, après une pause réparatrice à La Licorne Bleue, gravissez la montagne Ste Euphémie qui vous fera l’honneur de vous offrir son superbe panorama sur la Valdaine.

 Informations pratiques

Hôtel de Ville
100, Grand'ruen
26160 Manas
Téléphone : 04 75 90 15 31
Courriel : mairiemanas@orange.fr 

 

Marsanne

Comme un vaste éventail étalé au pied de ses collines, Marsanne se découvre de loin.
La silhouette blanche de l'église Saint-Félix (XIIe) indique le chemin.
Du donjon maintenant en ruines, le village a "coulé" au fil des siècles en s'évasant dans la plaine comme pour caresser les vignobles à ses pieds. Ces derniers rappellent que le terroir a légué son nom à un cépage, la Marsanne, qui entre notamment dans la composition de vins des Côtes du Rhône nord ainsi que du Valais, en Suisse.
Pour bien visiter le vieux village perché, il faudra remonter le temps à pied par la rue des comtes de Poitiers, dite "la Côte", en partant du château de Montluisant.
Jusqu'au beffroi, le visiteur s'aventure à travers le XVIIe siècle. Au-delà, c'est la partie médiévale amoureusement restaurée depuis la années 1960 par de nouveaux habitants après son abandon progressif au début du siècle dernier.
A l'écart du village, sur la route de Mirmande, le vallon de Fresneau offre ses ombrages à un sanctuaire et une chapelle proche d'une source à laquelle la tradition prête des vertus miraculeuses. Chaque année s'y déroule un pélerinage le 8 septembre.
Plusieurs randonnées pédestres sont balisées et l'une d'entre elles conduit au col de la Grande Limite où les amateurs de sensations découvriront un "parcours aventure" dans les arbres. L'Office de Tourisme du Pays de Marsanne organise régulièrement des visites du vieux village.

 Informations pratiques

Hôtel de Ville
1, avenue Albin-Davin
26740 Marsanne
Téléphone : 04 75 90 32 79
Courriel : mairiedemarsanne@wanadoo.fr 

Accéder au site de la commune

 

Montboucher-sur-Jabron

montboucher.jpg

Montboucher sur Jabron est un charmant petit village de 1 641 habitants situé à 5 km à l'est de Montélimar.

D'une superficie de 980 hectares, sa vie associative y est dynamique.
Les structures sont nombreuses avec un multi-accueil crèche halte garderie Montboud'chou, un centre de loisirs, deux écoles, un golf 18 trous et une Zone Artisanale importante.

  • population : 2035 habitants
  • superficie : 980 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
rue Fortune Jacquier
BP n°3
26740 Montboucher Sur Jabron
Téléphone : 04 75 46 08 14
Courriel  mairie.montboucher@orange.fr

Accéder au site internet

 

Montélimar

montelimar.jpg

Capitale du nougat dont la réputation a largement dépassé ses frontières, Montélimar vous ouvre les Portes de la Drôme Provençale.

Une ville accueillante et animée, riche de son histoire et de sa culture, voisine de l'Ardèche, toujours en Vallée du Rhône et déjà méridionale ...
À 30 mn de Valence et d'Avignon, à 1 h 10 de Marseille, Lyon et Montpellier, Montélimar se situe à l'intersection des pôles régionaux et départementaux.
Desservie par les grands axes de communication, la ville bénéficie d'une position stratégique au niveau départemental, régional et européen.

  • population : 36872 habitants
  • superficie : 4681 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
place Emile Loubet
BP 279
26216 Montélimar cedex
Tél. : 04 75 00 25 00
Courriel : cabinet.maire@mairie-montelimar.fr

Accéder au site internet

 

Portes-en-Valdaine

portesenvaldaine.jpg

La commune a une activité essentiellement agricole. Elle ne manque cependant ni d'atouts, ni d'intérêt de par sa proximité de MONTELIMAR et de par sa quiétude qu'elle a su préserver.Elle est située prés de la forêt pour marcher, courir ou pédaler. Avec un domaine forestier conséquent de plus de 600 ha dont 201 ha de forêt communale dans laquelle se pratique l'affouage (bois délivré à la commune et cédé aux habitants qui sont demandeurs).

A partir du village, ce sont 30 km de promenade qui s'offrent à vous, vous permettant de plonger dans la sérénité en respirant la lavande, les plantes aromatiques, les sous-bois, en admirant les différents panoramas, en suivant quelques traces de sangliers, de chevreuil ou en écoutant les oiseaux (merles, mésanges, pinsons, rossignols). La plaine Portoise, le Fournat et la Chatelard, le tour des serres Portois vous permettront en quelques heures de découvrir ce patrimoine remarquable, par les vestiges témoins du passé et par son environnement forestier bien marqué par le hêtre, le chêne pubérent voire le châtaignier et les pinerais qui les accompagnent, sans oublier les peupliers et les trembles de la plaine.

Enfin, si vous accédez au somment prénommé « le serre de Mirabel » (la Croix) de l'une des collines, vous aurez une vue imprenable et inoubliable sur toute la plaine de la Valdaine. Un détour pour une excursion ou simplement une visite dans notre petite commune ne vous laissera, en aucun cas, indifférent.

  • population : 399 habitants
  • superficie : 1504 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Le Village
26160 Portes en Valdaine
Téléphone : 04 75 46 22 94
Courriel : porteenvaldaine@wanadoo.fr

Ouverture de la Mairie

  • Le lundi, jeudi et vendredi de 8h à 12h

Accéder au site internet

Puygiron

puygiron.jpg

De par sa situation haut perché, Puygiron bénéficie d'une vue imprenable.
Tout en tournant autour du village sur le Chemin de Ronde, vous aurez une vue imprenable sur les Préalpes drômoises, sur les villages de Rochefort en Valdaine et La Bâtie Rolland et sans doute le plus majestueux, un panorama magnifique sur la vallée du Rhône.
Il suffit qu'un coucher de soleil embrase le paysage pour que tout devienne magique.
Et là, vous resterez ainsi devant ce paysage qui s'offre entièrement à votre regard pour vous dire " revenez à Puygiron, faites-le connaître à vos amis, et je me parerai une fois encore avec plaisir de mes plus belles couleurs »

  • population : 450 habitants
  • superficie : 668 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
place du Château
26160 Puygiron
Téléphone : 04 75 53 84 97
Courriel : secretariat@puygiron.com

Accéder au site internet

 

Roynac

Roynac s'incurve dans le fond de la plaine. L'église, au fronton triangulaire comme un temple grec, domine le lavoir communal récemment restauré.
De vieux passages voûtés conduisent à l'intérieur des maisons. Des platanes centenaires bordent les places.
Mais, détrompez-vous, c'est en fait un "nouveau" village. L'ancien est sur la colline proche, d'où dépasse encore un clocher comme pour en indiquer l'emplacement.
A ses pieds sont éparpillées les ruines d'une cinquantaine de maisons médiévales.
Il faut y monter. Une table d'orientation permet de détailler tous les sommets qui entourent le Pays de Marsanne.
Pour découvrir ce panorama exceptionnel, prenez la route qui longe l'église du bas. Quelques centaines de mètres plus loin, dans les bois, un panneau "table d'orientation" indique le sentier à suivre sur la droite. La montée est un peu raide au départ, mais vous serez largement récompensés de vos efforts.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Le Village
26450 Roynac
Téléphone : 04 75 90 47 75
Courriel : mairie.roynac@orange.fr 

Accéder au site de la commune

 

Rochefort-en-Valdaine

rochefort.jpg

Rochefort en Valdaine est une niche de verdure et de nature préservée, située entre Montélimar et Grignan.

Son relief offre des possibilités de randonnées multiples et des points de vue remarquables sur la région. La commune bénéficie d'une vie locale riche organisée autour de son école, son château du XII° siècle et sa chapelle du XIV°. Tout au long de l'année, de nombreuses fêtes et manifestations sont organisées par des associations dynamiques. Partiellement rénové et animé par l'ACROCH, le Château est un lieu privilégié pour organiser rencontres, concerts et expositions.
Rochefort en Valdaine s'est fortement impliquée dans le développement durable notamment par le traitement de ses eaux usées par lagunage et par lits à macrophytes (roseaux et arbres), le tri sélectif de ses déchets, la préservation de l'écosystème exceptionnel de la rivière Citelle et l'installation, en partage avec la commune de Montjoyer, d'une ferme éolienne d'une puissance de 20 Mégawatts.

Site historique au patrimoine préservé mais résolument tourné vers l'avenir, Rochefort en Valdaine vous accueillera toujours avec plaisir !

  • population : 359 habitants
  • superficie : 1280 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
rue des Granges
26160 Rochefort en Valdaine
Téléphone/fax : 04 75 53 83 12
Courriel : mairie-rochefort2@wanadoo.fr

Accéder au site internet

 

Saint-Gervais sur Roubion

En arrivant, le visiteur embrasse de l’œil la silhouette massive de Saint-Gervais arrondie sur une colline dominant le cours sauvage du Roubion dont les galets ont façonné les murs des maisons.
Pour comprendre le plan du village, il faut imaginer une cuillère, la partie arrondie que l'on met en bouche enserre justement le morceau à déguster. Seulement, le visiteur stationnera à l'extrémité du manche. C'est une place évasée comportant sur la droite un petit édifice qui fait d'abord songer à un kiosque d'inspiration orientale. II s'agit en réalité d'une fontaine, fort appréciée des cyclistes dans leurs randonnées.
Il faut ensuite s’enfoncer vers le nord, passer devant la mairie, admirer au passage une élégante fontaine sur la gauche, avant de pouvoir détailler sur la droite la façade du château, dont la partie la plus ancienne comporte d'immenses fenêtres à meneaux du XVIe. En poussant jusqu'au bout de la place, on découvre, du haut des remparts, un large panorama sur la plaine de Marsanne.
Entre le château et l'église (XIXe) un étroit passage conduit à la partie la plus ancienne du village. Au hasard des ruelles on découvrira une placette où trône un séculaire mûrier.
Autour du village ont été ouverts des circuits de randonnées pédestres qui conduisent sur les bords de la rivière et vous font passer devant la cave des Coteaux de la Valdaine où les amateurs dégusteront des vins de pays de la Drôme ou du comté de Grignan.

Informations pratiques

Hôtel de Ville
3, rue des Terrasses
26160 Saint-Gervais-sur-Roubion
Téléphone : 04 75 53 82 22
Courriel : mairiedesaintgervaissurroubion@wanadoo.fr 

Accéder au site de la commune

Saint-Marcel les Sauzet

La pente douce du toit du clocher de Saint-Marcel fait sensiblement le même angle que les flancs de chacun des Trois Becs dans le lointain, à croire que les bénédictins de Cluny, au XIIe siècle, ont été inspirés par le paysage.
Mais les moines n'étaient pas que des contemplatifs. Ils ont bâti un édifice considéré aujourd'hui comme la plus remarquable église romane du Pays de Marsanne, à telle enseigne que, dès 1846, elle a été classée Monument Historique.
Les Clunisiens ont progressivement rattaché leurs possessions voisines et les limites actuelles de la commune rappellent celles du domaine au Xe siècle.
Tout naturellement, le vieux village s'est développé autour du sanctuaire et de son prieuré. Les maisons anciennes sont alignées sagement autour de la place de l'église à laquelle on accède en franchissant un porche imposant.
Les ruelles sont étroites, rentrez à pied dans le bourg. Le premier carrefour est remarqué par un lavoir auquel fait face le Bacchus de la fontaine du moulin.

Informations pratiques

<Hôtel de Ville
Route de MONTELIMAR
26 740 Saint-Marcel-lès-Sauzet
Téléphone : 04 75 46 70 24
Courriel : mairie@stmarcel-sauzet@.fr

Accéder au site de la commune

 

Saulce-Sur-Rhône

saulce.jpg

Sa superficie de 1843 hectares est répartie en terres agricoles, zones urbanisées et zones industrielle et artisanale.

De nombreuses industries, artisans et commerces se sont installés sur le territoire.

De nombreux artisans (menuisier, plombier, garagiste, ferronnerie, etc…) sont là pour satisfaire les demandes des Saulçois. De même, tous les services sont présents sur la commune (2 médecins, 1 pharmacie, 2 infirmiers, 1 dentiste, 3 kinésithérapeutes, 1 vétérinaire, 4 boulangers, 1 épicier, 1 boucher, 1 bureau de tabac-presse , 3 coiffeurs, 1 auto-école).

Une zone hôtelière au Pavé (Hôtel-Restaurant Ibis, Grill-Courtepaille, Hôtel Lemon) ainsi qu’un restaurant (l'Inattendu) aux Reys et un bar-PMU, avenue du Dauphiné et une aire de camping participe au développement de la commune.

Un cabinet notarial, deux taxis et un traiteur terminent cette liste qui fait de Saulce, un lieu de vie agréable, pratique. Ce qui explique que la tendance à Saulce est au développement de la population et de nombreuses activités

  • population :1774 habitants
  • superficie : 18 km²

Informations pratiques


Téléphone : 04 75 63 00 20 Télécopie : 04 75 63 05 82
Courriel: accueil@saulce.com
Accéder au site internet

 

Sauzet

Le vieux village est un dédale de ruelles débouchant sur la Courtine, une place en haut de la colline, près de la demeure où a séjourné le Dauphin, futur roi Louis XI. Alors qu'il rentrait à Sauzet après une partie chasse en forêt de Saou, il faillit se noyer en passant le Roubion à Charols.
Sans vraiment le réaliser, vous avez franchi deux enceintes en montant, la seconde étant celle du château construit vers 985. Ce dernier était déjà en ruines au XVIIe siècle. Quelques éléments de décor s'accrochent encore aux vieux murs comme des chevrons peints en rouge et deux pierres d'évier du côté nord.
En face s'élève l'église Saint Lambert édifiée à partir de 1100. Elle a été amplement restaurée après les guerres de religion, la date de 1672 est gravée sur la clé de voûte de la porte d'entrée.
En redescendant vous aurez l'embarras du choix pour sortir par une des trois portes des fortifications, désormais percées d'autres ouvertures. La muraille est connue sous le nom de "vingtain", c'était l'impôt qui servait à l'entretenir.
Si vos pas vous conduisent au Portail Blanc, près des deux boulangeries, vous êtes au point de départ d'un parcours historique dont vous aurez sans doute déjà aperçu les panneaux au hasard des vieilles rues. Les curieux rebrousseront chemin pour en savoir plus. Egarez-vous dans le labyrinthe de Sauzet !

Informations pratiques

Hôtel de Ville
le village, Route de Crest
26740 Sauzet
Téléphone : 04 75 46 72 22
Courriel : commune.sauzet@wanadoo.fr 

Accéder au site de la commune

 

 

Savasse

savasse.jpg

Son vaste territoire s'étend du Rhône à l'Ouest Jusqu'à l'autoroute A7 à l'Est, deux aires de repos se trouvant d'ailleurs sur la commune.

Ses 1 119 habitants, les Savassons, sont dispersés en hameau autour du Vieux Village et de la Mairie. Quatre se distinguent : l'Homme d'Armes, le long de la Route Nationale 7, Chabert au Sud-Est, les Auberts au Nord et les Gilles au Nord-Est.
Malgré la proximité de la ville de Montélimar, la commune a gardé son caractère rural avec une activité agricole très marquée, avec des vergers, de la vigne et surtout des cultures de maïs, de tournesol et de tomates. Tout cela donne alors, selon les saisons, des aspects totalement différents que vous pouvez observer depuis la rue du Vieux Village, véritable balcon qui offre un panorama circulaire des contreforts des Alpes à l'Est, du Mont Ventoux au Sud, de la Vallée du Rhône et des Monts d'Ardèche à l'Ouest.

Le long de la Route Nationale 7 se trouvent des commerces et des restaurants accueillants.
Au Hameau de l'Homme d'Armes se trouve un lieu de mémoire industriel : Les Fours à Chaux (XIX siècle).

  • population : 1342 habitants
  • superficie : 2600 hectares

Informations pratiques

Hôtel de Ville
Le Village
26740 Savasse
Téléphone : 04 75 01 11 73
Courriel : mairie.savasse@wanadoo.fr